Souscrire par téléphone (9 h / 20 h)

Assurance voyage îles du Pacifique : annulation, bagages, rapatriement

Les îles du Pacifique, situées à l’est de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande, au nombre de deux à trois mille, composent l’Océanie et se divisent en trois grandes régions : la Micronésie (îles Marshall, Guam, les Palaos...), la Mélanésie (Nouvelle-Calédonie, îles Fidji, Papouasie Nouvelle-Guinée, etc.) et la Polynésie (Polynésie française, Wallis et Futuna, Hawaï, Ile de Pâques, etc.)

Si l’une de ces îles de l’océan Pacifique est votre prochaine destination de vacances, n’omettez pas de contracter une assurance voyage, qui prendra en charge un éventuel problème de santé ou accident, mais aussi le coût représenté par le report de votre retour en France.

Le climat

Les îles du Pacifique sont soumises, entre décembre et avril, à une importante activité cyclonique qui peut avoir comme conséquence l’annulation de votre vol retour : des coupures de courant, consécutives à un cyclone ou une tempête tropicale, peuvent entraîner la fermeture des aéroports. Il est alors important de se tenir régulièrement informé de l’évolution de la situation, mais aussi de respecter les consignes données par les autorités et par les établissements hôteliers, qui connaissent le plan d’urgence à appliquer. Il est aussi conseillé, si vous vous trouvez sur place lors de la saison des cyclones, de signaler votre présence à l’ambassade ou au consulat de l’île où vous séjournez, mais aussi de vous mettre régulièrement en relation avec vos proches. Si vous partez en randonnée, prévoyez de l’eau, une réserve suffisante de nourriture, une lampe de poche et une pochette étanche pour vos papiers d’identité et vos documents de voyage.

Certaines îles du Pacifique, comme celle de Salomon, se trouvent également confrontées à un risque sismique, volcanique et de tsunami. D’autres territoires, comme Vanuatu, ne disposent pas de plages surveillées : il est donc fortement déconseillé de s’y baigner car de forts courants y sévissent.

Soyez bien préparé

Outre les risques naturels, vous devez prévoir la possibilité de tomber malade lors de votre séjour à l’étranger et donc souscrire une assurance voyage. Il faut savoir, qu’en dehors de l’Europe, vous n’êtes pas couvert par l’assurance maladie française, sauf en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie française, qui ont conclu un accord de coordination avec la France. Dans le reste du Pacifique, les soins peuvent coûter très cher, surtout si un rapatriement médical est organisé (Tahiti est située à plus de 17 000 km de la France) et les hôpitaux pourront vous demander de régler une avance sur frais avant de vous prendre en charge.

Informations complémentaires du Ministère des Affaires Etrangères.
Information sur votre couverture médicale aux Iles du Pacifique.

Transactions sécurisées par