Souscrire par téléphone (9 h / 20 h)

Assurance voyage Thaïlande : annulation, bagages, rapatriement

Le visa pour un séjour touristique de moins de trente jours en Thaïlande n’est pas obligatoire pour les ressortissants de 36 pays, dont la France. Vous devrez vous munir de votre passeport, qui devra être valable au moins six mois à la date de votre entrée sur le territoire. Et si vous avez besoin d’un visa, la souscription d’une assurance voyage n’est pas exigée, même si elle est fortement recommandée. En effet, lorsqu’on se rend dans un pays de culture aussi différente que la Thaïlande, il est toujours préférable de se prémunir au maximum contre les aléas du séjour. En effet, la carte bancaire ne prendra pas en charge d’importantes dépenses liées par exemple à une hospitalisation, et la Sécurité sociale française ne vous remboursera que les dépenses qu’elle jugera urgentes et imprévues, sans recours possible en cas de contestation.

Pourquoi une assurance ?

En comparaison des centaines, voire des milliers d’euros que vous pourriez dépenser pour un séjour à l’hôpital ou un rapatriement, l’assurance voyage, qui ne coûte au maximum que quelques dizaines d’euros, n’est donc finalement pas très onéreuse et peut se révéler très utile. Vous pouvez choisir entre plusieurs niveaux de garantie : de la formule minimale qui vous assure contre les désagréments éventuels liés au voyage (retard, grève, perte des bagages…) à la plus complète qui inclut le remboursement des frais médicaux avancés, la prise en charge du billet d’avion d’un proche pour venir à votre chevet ou celle des frais d’avocat si vous causez du tort à une tierce personne. Il est même possible de s’acquitter d’une assurance voyage annuelle si vous avez l’intention de vous rendre plusieurs fois dans l’année en Thaïlande.

Soyez bien préparé

Il est possible, pour les touristes, de visiter la plus grande partie du pays mais il est fortement déconseillé de se rendre dans l’extrême Sud, la région frontalière avec le Cambodge, et celle avec la Birmanie, en raison d’affrontements locaux et d’actes de brigandages entre les différents pays. Par ailleurs, il est préférable de mettre à jour ses vaccins contre le tétanos, la diphtérie, voire contre l’encéphalite japonaise si vous séjournez dans la campagne thaïlandaise. Si vous suivez un traitement médical, assurez-vous auprès de l’ambassade que les médicaments que vous emporterez sont autorisés sur le territoire. Evitez de consommer des aliments crus et prenez garde aux denrées vendues sur les marchés. Préférez consommer de l’eau dans des contenants fermés par une capsule et lavez-vous souvent les mains, surtout avant de vous restaurer.

Conseils avant de partir en Thaïlande sur Voyagezen.fr

Informations complémentaires du Ministère des Affaires Etrangères.
Information sur votre couverture médicale en Thaïlande.

Transactions sécurisées par