Souscrire par téléphone (9 h / 20 h)

Étudier à l'étranger

Bourse d'étude à l'étranger, les différents choix

Allianz Global Assistance Mondial Assistance - Bourse d'étude à l'étranger : les différents choix

Entre les frais de scolarité, le logement, l'assurance et le tout-venant, un séjour d'études à l'étranger est une opportunité qui revient vite assez cher ! De nombreuses bourses peuvent vous aider à adoucir la note.

Bourses Erasmus : comment ça marche ?

Chaque année, plus de 250 000 étudiants européens franchissent les frontières de leur pays d'origine pour suivre deux semestres d'études à l'étranger, dans l'université européenne de leur choix. À partir du master et du doctorat, la formule « Erasmus Mundus » leur permet même de réaliser une année d'échange dans un pays extra-européen, sous certaines conditions. 

Un séjour Erasmus se traduit la plupart du temps - mais pas toujours - par le bénéfice d'une bourse mensuelle destinée à couvrir les frais de séjour, de voyage et d'assurance. Depuis la rentrée 2014, son montant est déterminé par le coût de la vie dans le pays où vous vous rendez, les États membres étant divisés en trois groupes distincts.

L'aide à la mobilité internationale

Si vous êtes déjà titulaire d'une bourse en France, vous avez toutes les chances d'obtenir une « aide à la mobilité internationale » en prenant la peine de bien préparer et présenter votre projet. Cette aide est versée à un étudiant boursier inscrit dans un établissement d'enseignement supérieur français, et souhaitant - ou devant - réaliser un séjour d'études à l'étranger d'une durée de deux à neuf mois. 

L'aide est versée directement par votre université ou grande école d'origine, et non pas par le CROUS, sous réserve que l'établissement s'y est bien engagé par contrat auprès du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche. 

Quel montant espérer ?

  • Le montant d'une bourse Erasmus est compris entre 150€ par mois (pour un séjour dans les pays les moins chers) et 450€ par mois (Italie, Allemagne, Royaume-Uni, Norvège...). En moyenne, elle était de 274€ en 2014.
  • L'aide à la mobilité internationale a un montant fixe de 400€ par mois.

Se renseigner auprès du bon interlocuteur

En-dehors des bourses « généralistes » les plus connues comme Erasmus, il existe une impressionnante diversité d'aides envisageables selon le cursus, l'établissement d'enseignement supérieur, la destination envisagée... En bref, vous êtes le mieux placé pour connaître l'ensemble des options à votre portée !

L'interlocuteur à contacter en priorité est le service des relations internationales de votre propre université ou grande école : vous découvrirez peut-être de nombreuses pistes de financement dont vous n'aviez pas auparavant connaissance. Consultez ensuite le site Internet ou l'ambassade du pays qui suscite le plus votre intérêt. De nombreux pays à travers le monde courtisent en effet les étudiants de second ou troisième cycle, et sont susceptibles parfois de leur offrir des conditions très avantageuses.

Canada et États-Unis : des dispositifs à part

Les pays d'Amérique du Nord ne sont pas les plus faciles d'accès pour les étudiants, mais sont paradoxalement ceux qui proposent les financements les plus nombreux et attractifs, si vous avez la chance de compter parmi les heureux élus triés sur le volet. À partir du second cycle, une bourse d'études pour partir aux États-Unis n'est plus du domaine de l'impossible : n'hésitez pas à déposer un dossier de candidature à la commission franco-américaine Fulbright.

Le Canada n'est pas en reste, avec des bourses spécifiques proposées par le gouvernement et par certaines universités elles-mêmes. Une visite sur le site ScholarshipCanada vous permettra d'y voir plus clair si vous êtes très motivé.

Vous avez votre bourse ? N'oubliez pas l'assurance voyage !

L'obtention d'une bourse d'études à l'étranger est une sécurité précieuse, qui vous permet de financer plus facilement une assurance pour tout le temps de votre séjour. Une assurance jeunes/études à l'étranger est le choix le plus approprié pour vous prémunir contre tout imprévu : chez Allianz Global Assistance, la prise en charge des frais médicaux et d'hospitalisation jusqu'à un million d'euros, celle des frais de rapatriement ou encore celle des dommages aux bagages s’ajoutent à une couverture responsabilité civile très robuste, jusqu'à 4,5 millions d'euros.

Les bourses d'études à l'étranger peuvent faire toute la différence pour des jeunes brillants mais issus de milieux modestes, en leur ouvrant des horizons insoupçonnés. Pour ne pas gâcher votre séjour, pensez à souscrire une assurance au meilleur prix !

Partagez l'article :

Notre offre d'assurance pour Étudier à l'étranger

    Les articles similaires

Transactions sécurisées par