Acheter par téléphone (9 h / 20 h)

Étudier à l'étranger

Stage à l'étranger :
quelle valeur ajoutée sur le CV ?

Allianz Global Assistance - Stage à l'étranger : quelle valeur ajoutée sur le CV ?

Rémunéré ou non, un stage en entreprise à l’étranger apporte un certain prestige au parcours d’un étudiant et peut faire ensuite toute la différence lors d’un entretien d’embauche. Comment trouver le stage en or, et quelles sont les règles en matière d’assurance ?

Une première expérience professionnelle particulièrement valorisante

Une expérience internationale, qu’il s’agisse d’un séjour d’études à l’université ou plus encore d’un stage professionnel, est considérée comme un signal très positif par la majorité des cabinets de recrutement. Cette ligne précieuse du curriculum vitae démontre à la fois la motivation, l’ouverture d’esprit, la capacité d’adaptation et une certaine audace du postulant, qui a réussi à sortir de sa zone de confort pour vivre quelque chose de nouveau et d’inédit pour lui.

Sur le plan des compétences, la réalisation d’un stage dans une entreprise internationale vous permet de perfectionner non seulement votre connaissance de la langue – sachant toutefois qu’un niveau bon, voire excellent sera exigé d’emblée – mais aussi votre domaine de compétence particulier (comptabilité, informatique, ressources humaines, ingénierie…) lorsque vous avez la chance de trouver une offre en adéquation avec votre cursus.

Ce que n’est pas un stage à l’étranger

Il est bien sûr possible, et même recommandé de profiter d’un stage international pour découvrir la culture locale et s’en imprégner. Gardez néanmoins à l’esprit que vous n’êtes pas en vacances et que vous ne disposerez, comme n’importe quel salarié de l’entreprise, que d’un temps limité en soirée et le week-end pour vous détendre et explorer la région !

De même, l’idée selon laquelle les stages seraient mieux payés à l’étranger qu’en France doit être fortement relativisée : tout dépend du pays de destination et du secteur d’activité. Dans tous les cas, il n’est pas judicieux de se lancer dans l’aventure en étant motivé par l’argent.

Conseil : avez-vous pensé au VIE ?
A l’inverse d’un stage, le « volontariat international en entreprise » (VIE) est un vrai contrat de travail. Il s’adresse exclusivement aux étudiants âgés entre 18 et 28 ans et permet un séjour allant de six mois à deux ans, avec à la clé une indemnité mensuelle minimale de 715€. Une contrainte, de taille : seules les entreprises françaises à l’étranger sont concernées par le dispositif !

Comment trouver un stage international ?

Les relais sont potentiellement nombreux pour votre projet de stage en entreprise à l’étranger ! Si votre université en est pourvue, votre première démarche devrait être de solliciter son bureau des affaires internationales. Ce dernier saura vous aiguiller vers différents contacts en fonction de la destination que vous envisagez, d’autant que l’établissement a très certainement gardé trace des entreprises dans lesquelles les étudiants des promotions précédentes ont pu faire leurs armes. 

A défaut, vous avez la possibilité de démarcher directement les entreprises qui vous font le plus rêver – on ne sait jamais ! – non sans avoir pris la peine au préalable de rédiger soigneusement votre CV en langue étrangère et d’y joindre une lettre de motivation. Des agences internationales spécialisées existent et se proposent d’effectuer ce travail de démarchage et de prospection à votre place. Attention toutefois, car leurs services peuvent s’avérer assez onéreux.

S’assurer pour un stage à l’étranger

Si vous effectuez un stage à l’étranger dans le cadre de votre cursus d’étudiant, la souscription d’une assurance classique « jeunes / études à l'étranger » peut parfaitement faire l’affaire. Un assureur international spécialisé comme Allianz Global Assistance est en capacité de vous fournir des formules complètes à des prix très raisonnables.

A partir de 19€ seulement, vous pourrez profiter d’une couverture généreuse pour tous vos frais médicaux et chirurgicaux (jusqu’à un million d’euros), en plus du rapatriement médical et du remboursement des dommages aux bagages. Surtout, la garantie en responsabilité civile vie privée à l’étranger vous prémunit contre les conséquences des fautes que vous pourriez commettre lors de votre séjour, jusqu’à un montant de 4,5 millions d’euros !

Partagez l'article :

Notre offre d'assurance pour un stage à l'étranger

    Les articles similaires

Transactions sécurisées par