Acheter par téléphone (9 h / 20 h)

Programme Vacances Travail

Comment devenir PVTiste ?

Allianz Global Assistance - Comment devenir PVTiste ?

Passer six à douze mois dans un pays étranger pour découvrir sa culture et son mode de vie, à son rythme. Le programme vacances travail a de quoi séduire, mais quelle est exactement la marche à suivre pour devenir un authentique « PVTiste » ?

Le PVT, c’est quoi ?

Le programme vacances travail (PVT) – ou en anglais le « Working Holiday Visa » (WHV) – est un visa d’immigration spécifiquement conçu pour les jeunes souhaitant partir à la découverte d’un pays étranger avec le maximum de liberté. Les séjours en PVT ne sont disponibles que dans certains pays ayant conclu ensemble des accords bilatéraux : pour la France, cela concerne notamment le Canada, le Chili, l’Australie, l’Argentine, le Japon, Singapour ou encore la Corée du Sud.

Le PVT, comme son nom l’indique, est avant tout dédié à un séjour de vacances ou de loisirs, et n’est ni tout à fait un visa de travail, ni tout à fait un séjour d’études. Un PVTiste aura certes le droit d’exercer une activité professionnelle sur place, mais uniquement pour couvrir les frais de son séjour et sous réserve que cela ne l’occupe pas à temps plein. Impossible, de même, de suivre un cursus étudiant classique avec remise de diplôme : seuls des cours de langue seront envisageables.

Étape n°1 : vérifier les conditions d’éligibilité

Les conditions précises liées à l’obtention d’un visa PVT sont variables selon la destination choisie. La plupart du temps, vous devrez au moins respecter les critères suivants :

  • Être titulaire d’un passeport valide, qui expire au minimum six mois après la date prévue de votre retour en France et d’avoir la nationalité française.
  • Être âgé de 18 à 30 ans au jour du dépôt de votre dossier. L’âge limite descend toutefois à seulement 25 ans pour Singapour, et atteint 35 ans au Canada.
  • Ne pas avoir bénéficié d’un précédent séjour PVT dans le même pays. Un séjour PVT dans un autre pays sera admis.
  • Présenter un casier judiciaire vierge et justifier de ressources minimales pour financer le séjour – de 2 500€ à 4 500€ selon les pays – et surtout d’une bonne assurance santé à l’international (voir ci-dessous).


Les frais de dossier
N’oubliez pas d’intégrer dans votre budget le coût du visa PVT lui-même. Le tarif atteint une centaine d’euros pour Singapour et le Chili, 134€ pour la Nouvelle-Zélande, 170€ au Canada et jusqu’à 315€ pour l’Australie. Il est gratuit au Japon, en Corée du Sud et en Argentine.

Étape n°2 : postuler et remplir le dossier

La constitution du dossier de demande doit mobiliser toute votre attention et, surtout, ne pas être réalisée à la dernière minute ! Pour avoir une chance raisonnable de rentrer dans les quotas et d’obtenir satisfaction, il vous faudra en général faire parvenir l’enveloppe à l’ambassade ou au consulat du pays de destination au moins 45 jours avant la date envisagée pour votre départ.

Dans le détail, le dossier contient en principe un formulaire à télécharger sur le site de l’ambassade et à remplir tranquillement chez soi. S’y ajoutent une photocopie lisible de votre passeport, une photo d’identité au format officiel, une lettre de motivation, un extrait de casier judiciaire, une copie de relevé de compte ou une attestation bancaire concernant la réalité de vos ressources, ainsi que tout autre justificatif qui peut vous être demandé.

Un bref entretien au consulat ou à l’ambassade sera ensuite requis la plupart du temps, notamment pour vous permettre de produire les originaux des pièces envoyées par courrier.

Quelle assurance santé et voyage pour un séjour PVT ?

Une bonne assurance internationale santé constitue une condition sine qua non pour la validation de votre dossier de demande. Vous maximiserez vos chances de succès en fournissant l’attestation de couverture d’un assureur international reconnu comme Allianz Global Assistance. La formule d’assurance « Jeunes / Etudes et Stages à l'étranger » s’avère particulièrement adaptée aux séjours PVT : à partir de seulement 19€, le contrat inclut une prise en charge des frais médicaux et des hospitalisations d’urgence à l’étranger jusqu’à un plafond élevé, sans oublier le financement des éventuels frais de rapatriement médical.

Au-delà de l’aspect santé, la même assurance couvre également l’aspect voyage avec une garantie contre les dommages aux bagages, une garantie individuelle pour tout accident subi sur place et bien sûr une indispensable couverture en responsabilité civile vie privée, jusqu’à un montant pouvant atteindre 4,5 millions d’euros !

Les séjours PVT, facilement modulables et adaptables aux envies de chacun, sont très populaires parmi la jeunesse. Attention toutefois à ne pas partir sans une bonne assurance santé et voyage pour tous les imprévus.

Partagez l'article :

Notre offre d'assurance pour un PVT

    Les articles similaires

Transactions sécurisées par