Souscrire par téléphone (9 h / 20 h)

Travailler à l'étranger

Tourisme pro : découvrir un pays en déplacement professionnel

Allianz Global Assistance Mondial Assistance - Tourisme pro : découvrir un pays en déplacement professionnel

Mêler l’utile et l’agréable ! Tel est le mot d’ordre du « tourisme professionnel », qui propose aux différents collaborateurs d’une entreprise des activités de découverte ou de divertissement à l’occasion de déplacements et voyages d’affaires. Alors comment bien s’assurer ?

Qu’est-ce que le tourisme professionnel ?

Le « tourisme professionnel », ou « tourisme d’affaires », est par nature un secteur hybride. Il s’agit de proposer des activités ou prestations de nature touristique (visites culturelles, hébergements en château, séances de sport, découvertes en plein air…) à des professionnels en déplacement.

Le voyage conserve, certes, prioritairement une vocation professionnelle, puisqu’il peut, par exemple, impliquer la participation obligatoire à des réunions de travail ou encore des prises de contact dans la région en vue de conquérir de nouvelles parts de marché. Il sera toutefois entrecoupé – ou même largement dominé – par des phases de détente ou de divertissement qui seront autant d’opportunités du point de vue du chef d’entreprise pour récompenser l’engagement de chacun ou encore intensifier l’esprit d’équipe (comme avec les activités de « team building »).

Le secteur du tourisme professionnel est en plein essor. En France, il représentait déjà un chiffre d’affaires estimé à 8,1 milliards d’euros en 2014. Toutefois les destinations les plus prisées, y compris d’ailleurs par les salariés français, incluent typiquement l’Espagne, le Portugal et l’Italie.

Les différentes formes de tourisme professionnel

Les salariés de grandes entreprises et certaines catégories de professionnels auront de nombreuses opportunités, au cours de leur carrière, pour découvrir un autre pays dans le cadre de leur travail ! Les voyagistes et organisateurs spécialisés proposent les formules suivantes de tourisme pro : 

  • Les activités annexes, ou « incentives » à l’occasion d’un séminaire ou d’une réunion interne de l’entreprise. Qu’il s’agisse d’activités collaboratives, comme une randonnée en montagne, ou de divertissements plus extrêmes comme un saut à l’élastique ou en parachute, ces événements sont particulièrement appréciés des grandes entreprises, qui y voient le moyen de renforcer la cohésion du groupe.
  • Les congrès, conventions et séminaires interentreprises ou interprofessionnels laissent bien souvent du temps libre pour explorer la région ou vaquer à ses occupations. Des excursions facultatives en groupes peuvent être ainsi prévues à l’agenda, par exemple pour la visite d’un musée.
  • Le tourisme professionnel inclut aussi les voyages-récompenses, qui n’ont aucune connotation professionnelle mais visent simplement à récompenser certains salariés pour leur performance d’une manière plus personnalisée que ne le ferait un simple bonus.
  • Certains voyages d’affaires touristiques, enfin, peuvent impliquer l’invitation de quelques clients importants et avoir pour principal objectif leur fidélisation à long terme.

Le tourisme professionnel : budget 
Voici quelques pistes pour le chef d’une PME parisienne qui souhaiterait lancer des activités de tourisme pro, avec un budget approximatif !

  • Après-midi team building et paintball dans le Val d’Oise : 75€ par participant
  • Séminaire d’un week-end dans un château de la Loire : 500€ par participant
  • Séminaire de trois jours à Venise, avec visites : 1000 à 2000€ par participant

S’assurer pour pratiquer le tourisme pro en toute sécurité

Les voyages de tourisme professionnel nécessitent une bonne police d’assurance, surtout lorsqu’ils se déroulent à l’étranger ! Il est recommandé de faire confiance à un assureur international spécialisé comme Allianz Global Assistance. Une formule « voyage d’affaires » inclut, à partir de seulement 16€ par collaborateur, un remboursement confortable des soins médicaux et chirurgicaux jusqu’à 500000€, avec a fortiori une prise en charge complète et professionnelle des modalités d’un rapatriement sanitaire.

Le contrat prévoit, aussi et surtout, une garantie responsabilité civile vie privée à l’étranger qui permet à chaque salarié d’être couvert contre les dommages qu’il pourrait causer sur place, jusqu’à un préjudice de 4,5 millions d’euros.

Partagez l'article :

Notre offre d'assurance pour un déplacement professionnel

    Les articles similaires

Transactions sécurisées par