Acheter par téléphone (9 h / 20 h)

Vivre à l'étranger

Conduire à l'étranger : tout savoir sur le permis international

Allianz Global Assistance - Conduire à l'étranger : tout savoir sur le permis international

Dans quelles conditions votre permis de conduire français est-il valable pour prendre le volant d’un véhicule à l’étranger ? Dans de nombreux pays non européens, vous aurez besoin d’un permis international pour vous mettre en règle et avoir le droit de louer une voiture.

A quoi sert un permis international ?

Un permis de conduire international constitue le sésame incontournable pour circuler sur les routes de nombreux pays étrangers : il traduit les informations présentes sur votre titre de conduite et peut ainsi être reconnu par les autorités locales ou encore les agences de location de véhicules. 

Le permis international n’est pas nécessaire partout dans le monde : tout dépend des accords de réciprocité qui lient la France et le pays concerné. Dans les vingt-sept autres pays de l’Union européenne (UE), ainsi que les quatre pays de l’Espace économique européen (Islande, Liechtenstein, Norvège, Suisse), la simple présentation de votre permis national et de votre passeport suffisent ainsi à vous donner le droit de circuler. Aux États-Unis et au Canada, le permis international n’est pas utile non plus : pour un séjour de moins trois mois, le permis national et le passeport suffiront. Au-delà, vous devrez échanger votre titre contre un permis de conduire local ou repasser les épreuves d’admission.

Comment obtenir un permis international ?

Le permis international est délivré par les préfectures et sous-préfectures par simple demande, et la démarche est entièrement gratuite. Le formulaire de demande peut être utilement téléchargé et rempli à l’avance avant de vous présenter au guichet ! N’oubliez pas d’y ajouter deux photographies d’identité au format réglementaire, une photocopie de pièce d’identité (carte d’identité ou passeport), un justificatif récent de domicile et bien sûr la copie de votre permis de conduire national. 

A défaut de pouvoir vous présenter en personne, de nombreuses préfectures acceptent l’envoi du dossier par correspondance en recommandé avec accusé de réception. 

Quel délai pour mon permis international ?
Moins sécurisé que sa variante française, le permis international pourra vous être délivré immédiatement et en main propre dans certaines préfectures. Ailleurs, le traitement peut nécessiter jusqu’à deux ou trois semaines. Veillez donc à effectuer cette formalité bien en amont de votre départ.

Conditions de validité

Le permis international n’est rien d’autre que la traduction de votre document national. Il ne se suffit pas à lui-même et doit toujours être présenté, en cas de contrôle, avec votre permis français pour faciliter les vérifications. Ne commettez donc pas l’erreur de partir sans votre précieux papier rose ! De la même manière, le permis international ne vous sera d’aucune utilité si vous êtes détenteur d’un permis français et êtes contrôlé en France : vous devrez impérativement produire l’original. 

Un permis international dispose d’une durée de validité de trois ans. Il vous donne le droit de conduire exactement les mêmes catégories de véhicule dans votre pays de destination. La plupart des pays étrangers hors UE et Amérique du Nord, enfin, reconnaissent le permis international mais cela mérite toutefois d’être vérifié ! A défaut, il vous sera nécessaire de passer le permis localement.

Quelle assurance vacances avec votre permis international ?

Si vous envisagez de conduire un véhicule à l’étranger, vous devez bien évidemment vérifier que votre assurance auto vous couvre sur place, et sinon faire rédiger un avenant. Mais les précautions ne doivent pas s’arrêter là ! La souscription d’une assurance vacances chez un spécialiste comme Allianz Global Assistance vous permet aussi, à partir de seulement 11€, de profiter de garanties étendues dans le domaine de la santé (jusqu’à 150000€ en frais médicaux et d’hospitalisation d’urgence) ou encore de votre responsabilité civile à l’étranger (jusqu’à 4,5 millions d’euros). 

Une demande de permis international est bien souvent l’étape obligée si vous envisagez un voyage sur un autre continent en voiture. N’oubliez pas de respecter un certain délai de précaution pour ne pas être pris au dépourvu !

Partagez l'article :

Nos offres d'assurances pour Vivre à l'étranger

    Les articles similaires

Transactions sécurisées par