Attention: Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Pour un affichage optimal, merci d’utiliser un navigateur plus récent : Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge.

Comment obtenir son visa pour le Japon ?

Le Japon est facilement accessible si vous vous contentez d'un court séjour de tourisme. Dans les autres cas, et notamment pour les études ou le travail, il est nécessaire de soumettre une demande de visa en bonne et due forme !
Possibilité d’échanger sur des résultats d’analyse et examens médicaux
Obtention d’une ordonnance si nécessaire (*)
* Sous réserve que la législation locale autorise la téléprescription
Incluse systématiquement dans les offres Vacances, Jeunes à l’étranger et Multi-voyages, pour les contrats souscrits à compter du 09/06/2020

Conditions d'entrée au Japon : special Covid-19

Quelles sont les conditions d’entrée pour aller au Japon ?


Préparez en toute sérénité votre voyage au pays du soleil levant grâce à notre récapitulatif sur les formalités à suivre :
-          Être en possession d’un passeport valide, couvrant toute la durée du séjour.
-          Disposer de 3 pages vierges, dont 2 en vis-à-vis sur le passeport.
-          Si vous voyagez moins de 3 mois dans le pays, le visa n’est pas requis. Mais avec la crise de la Covid-19, aucun Français ne peut actuellement entrer au Japon sans visa !
-          Si vous avez besoin d’un visa, vous devrez vous rendre en personne à l’ambassade du Japon en France pour effectuer les démarches.
 
Aucun vaccin n’est obligatoire pour se rendre au Japon. Mais en fonction de la fréquence de vos visites dans le pays, il est vivement conseillé de faire les vaccins suivants :
-          les vaccins universels (DTCP) ;
-          si vous voyagez fréquemment dans le pays ou êtes expatrié : l’encéphalite japonaise.
 
En plus de ces recommandations, veillez à bien suivre les mesures à prendre suite à l’épidémie de la Covid-19.

Peut-on voyager au Japon ? 

 
Le Japon a drastiquement restreint l’accès à son pays le temps de la pandémie de la Covid-19. Nous vous conseillons de bien vous renseigner avant d’acheter vos billets d’avion pour cette destination.
 
Suivez toutes les informations dont nous disposons à ce jour selon l’ambassade française au Japon :
-          Les personnes titulaires de visas avec la mention EX-R (residence track)ne sont pas autorisées à se rendre au Japon jusqu’à nouvel ordre.
-          La délivrance des visas est suspendue à ce jour. Seuls les résidents étrangers au Japon, titulaires d’une residence card  peuvent entrer dans le pays. Sont aussi autorisés les étrangers venant pour motif impérieux ou humanitaire.
 
Si vous êtes autorisé à entrer au Japon, vous devrez vous plier aux mesures suivantes :
-          Être en possession d’un test PCR négatif de moins de 72 heures avant le vol, validé par un médecin via le modèle suivant 
-          Réaliser un test salivaire à votre arrivée à l’aéroport.
-          Si vous avez un parcours vaccinal complet, vous devrez vous isoler 10 jours dans le lieu de votre choix et effectuer un test PCR le 10e jour.
-          Si votre parcours vaccinal est incomplet, vous devrez vous isoler 14 jours dans le lieu de votre choix. Il faudra installer une application de géolocalisation sur votre téléphone à destination des autorités. Vous devrez enfin vous engager à ne pas sortir de votre lieu d’isolement, sous peine d’être expulsé.
 
Nous vous conseillons de suivre toutes les évolutions mises en place par le Japon via le site de l’ambassade de France au Japon

Japon : une dispense de visa pour les séjours touristiques
 

La France, comme la majorité des autres pays européens, fait partie des États avec lesquels le Japon a négocié un programme d'exemption de visa. Si votre séjour au « pays du Soleil Levant » est prévu pour durer moins de 90 jours (trois mois) et reste d'une nature purement touristique ou personnelle, vous êtes dispensé de demander un visa avant votre départ ! Il vous suffira de présenter votre passeport en cours de validité à l'arrivée au Japon pour être autorisé à rentrer sur le territoire. Notez qu'il est également nécessaire de pouvoir justifier d'un billet retour.

Si vous avez la nationalité d'un pays avec lequel il n'existe aucun accord de ce type, vous devrez alors soumettre une demande de « visa de visiteur temporaire ». La délivrance de ce type de visa ne pose normalement aucune difficulté mais prenez la précaution de soumettre votre demande au moins trois à quatre semaines à l'avance.

Demande un visa de travail japonais
 

Mieux vaut prendre le temps de bien préparer votre séjour si vous envisagez d'exercer une activité professionnelle au Japon ! Avec près d'une quinzaine de visas de travail différents, dont beaucoup spécifiques à certains métiers, le Japon se veut largement accueillant envers les travailleurs étrangers mais possède une réglementation assez complexe dans ce domaine.
Comment obtenir son visa pour le Japon ?
Outre les justificatifs habituels demandés pour tous les types de visas (passeport valide, deux photos, justificatif de ressources, attestation d'assurance santé...), l'obtention d'un visa de travail au Japon passe souvent au préalable par la délivrance d'un « certificat d'éligibilité » par l'employeur ou l'organisation qui sollicite votre arrivée. La durée de validité des visas business varie au cas par cas, et peut aller de deux mois minimum à plusieurs années consécutives.
Astuce : avez-vous pensé au PVT ?
Le « programme vacances travail » (PVT) permet à de jeunes Français âgés de 18 à 30 ans de vivre jusqu'à un an au Japon en y suivant des cours de langue et en effectuant des petits boulots. C'est, de loin, la formule la plus souple pour y séjourner aussi longtemps !

Quel visa pour étudier au Japon ?
 

Si vous êtes amené à effectuer une année d'échange universitaire au Japon, la direction des relations internationales de votre établissement d'enseignement supérieur en France vous aidera certainement à effectuer les démarches de demande de visa auprès de l'ambassade du Japon.

Dans tous les cas, sachez qu'un visa étudiant au Japon ne vous donne pas le droit de travailler, même à temps partiel. Des dérogations exceptionnelles peuvent toutefois être accordées sur place en soumettant votre demande aux services de l'immigration.

Quelle assurance internationale pour un séjour au Japon ?
 

Le saviez-vous ? Quelle que soit la catégorie sollicitée, toute demande de visa au Japon doit obligatoirement inclure une attestation d'assurance santé internationale, et les soins sur place peuvent s'avérer hors de prix ! Pour vous mettre en conformité et obtenir le feu vert des autorités locales, vous pouvez accorder votre confiance à un assureur spécialisé comme Allianz Travel.

Notre équipe peut vous proposer une assurance Japon « voyages long séjour » avant votre départ à des tarifs très compétitifs, et incluant des garanties essentielles comme votre responsabilité civile sur place, le remboursement des frais médicaux et d'hospitalisation jusqu'à 300 000€ au-delà de l'assurance maladie de base, l'assistance aux voyageurs 24h/24 ou encore le remboursement des dommages causés à vos bagages personnels. De quoi envisager votre prochain séjour au pays du Soleil Levant avec la plus totale sérénité.

La demande de visa est l'étape obligée de tout séjour au Japon pour un motif autre que touristique et/ou pour une durée dépassant trois mois. Renseignez-vous avec soin !
Que vous soyez un voyageur occasionnel ou un grand voyageur, nous vous proposons une formule adaptée à vos besoins.

Besoin d'information pour obtenir un devis ?

Appelez-nous du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi de 10h à 18h (sauf jours fériés).

📞 +33 (01) 42 99 82 82