Acheter par téléphone (9 h / 19 h)

Programme BCI, votre meilleur carte pour étudier au Québec ?

rubrique :Les programmes pour étudier à l'étranger

Vous souhaitez partir faire vos études au Québec ? Bien que francophone, le Québec ne se trouve pas dans la zone du programme Erasmus. Mais aucune inquiétude, de nombreux accords existent avec la France pour pouvoir étudier là-bas.

Comment se compose le BCI, le réseau des universités québécoises ?

Au Québec, un certain nombre d’universités fonctionnent autour d’un regroupement volontaire. Le Bureau de coopération interuniversitaire (BCI) est en charge de ce réseau d’universités québécoises. Il remplace le très connu CREPUQ. Ce regroupement volontaire d’établissements est sans doute votre meilleur atout en tant que jeune étudiant français pour partir étudier de l’autre côté de l’Atlantique.

Au sein de ce regroupement, le programme d’échange étudiants (PEE) va gérer plus spécifiquement votre demande. Il a pour but de prendre en charge et faciliter les démarches de mobilité à l’étranger avec les établissements du supérieur au Québec partenaires de la BCI. Pour réaliser votre rêve, il faut dans un premier temps répondre à plusieurs exigences.

Depuis la rentrée de septembre 2015, les Français ne bénéficient plus de l’exemption des frais de scolarité au Québec. Les Français qui étudient au Québec devront s’acquitter des mêmes frais universitaires que leurs homologues québécois. Il existe en revanche des possibilités de financement par le biais de programmes indépendants.

Sachez également que grâce au PEE, vous bénéficiez de procédures simplifiées contrairement aux étudiants issus d’autres filières. En effet, c’est votre université qui prendra en charge la majorité des démarches administratives pour vous.

Quelles sont les conditions d’entrée au programme PEE ?

Pour étudier au Québec dans le cadre de ce programme d’échange, vous devez remplir un certain nombre de conditions.

Il faut en premier lieu vous inscrire auprès de l’un des établissements du PEE. Si votre établissement est reconnu par le programme d’échange, il vous faudra également avoir étudié au moins un an à plein temps dans votre cursus.

Vous devrez aussi trouver un programme scolaire qui corresponde à vos études actuelles. Voici une liste d’équivalence pour vous aider dans votre recherche. La date de fin de dépôt des dossiers de candidatures est souvent à la mi-janvier/fin janvier, il vaut mieux vous y prendre le plus tôt possible. Pour vous aider, vous pouvez contacter un responsable via le site officiel.

Enfin, pour être accepté par une université québécoise, vous devrez justifier de bonnes aptitudes aux études. Pour cela, vos interlocuteurs seront particulièrement sensibles à votre dossier scolaire. La maîtrise de la langue d’enseignement de l’établissement qui vous accueillera est un autre prérequis. Même en région francophone, vous devrez avoir un niveau d’anglais suffisant, qui sera validé par un test produit par l’université française ou par un test d’anglais reconnu, comme le TOEFL ou le TOEIC.

Les formalités administratives à remplir

Vous répondez à tous les critères de sélection pour le programme d’échange ? Félicitations. Il vous sera également demandé de posséder certains documents administratifs. Dans ce cas, il est difficile de donner une liste exhaustive, car les pièces demandées peuvent varier en fonction de votre situation personnelle. N’hésitez pas à demander conseil au sein de votre université.

Certes, vous devez posséder un passeport valide, mais une fois votre lettre d’admission dans un établissement universitaire participant au PEE reçue, vous devez obtenir deux documents absolument nécessaires : le certificat d’acceptation du Québec (CAQ) délivré par le Québec et votre permis d’études.

Quelle assurance santé dois-je prendre au Québec ?
Sur place, vous devrez aussi souscrire une assurance santé et hospitalisation qui vous fournira une protection adéquate en cas d’accident ou de maladie. En tant que ressortissant français, vous pourrez bénéficier du régime d’assurance maladie du Québec (RAMQ) dès votre arrivée. Il s’agit de l’assurance santé de base. Afin d’être parfaitement couvert, il est notamment conseillé de souscrire à une assurance privée en fonction de vos besoins.

Pensez à prendre une assurance jeunes à l’étranger auprès d’un bon assureur comme Allianz Travel, qui vous couvre dans une large gamme de situations afin que vous puissiez vivre vos études dans les meilleures conditions.

Si vous suivez scrupuleusement nos conseils et veillez à remplir toutes vos formalités administratives, rien ne saurait s’opposer à ce que vous passiez un agréable séjour au Québec.

TROUVEZ VOTRE ASSURANCE VOYAGE EN 5 QUESTIONS

DEVIS EN LIGNE

+33 (0)1 42 99 82 82

ouvert du lundi au vendredi de 9h à 19h
et le samedi de 10h à 18h.

VOYAGE ZEN, L'APPLI QUI VOUS ACCOMPAGNE AVANT ET PENDANT VOTRE VOYAGE

Informations sur votre contrat, géolocalisation des hôpitaux de notre réseau, traducteur médical, numéros d'urgence.

AUTRES ARTICLES CONSULTÉS

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

 

VOTRE ASSURANCE SUR-MESURE 
Répondez à 5 questions et obtenez immédiatement un devis personnalisé.

Transactions sécurisées par

Allianz Travel - monext