Attention: Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Pour un affichage optimal, merci d’utiliser un navigateur plus récent : Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge.

Comment obtenir son visa pour le Maroc ?

Les touristes français bénéficient d'une exemption de visa pour se rendre au Maroc, du moins en cas de court séjour. Dans tous les cas, il est recommandé de vérifier au préalable la qualité de votre assurance santé sur place !

Conditions d'entrée en Maroc: special Covid-19

Peut-on voyager au Maroc ?

 
Le Maroc entend bien permettre aux touristes français et européens de profiter à nouveau des splendeurs du pays. Il poursuit donc son assouplissement des contraintes liées au coronavirus pour entrer sur son territoire. Voici les mesures en vigueur et les démarches à effectuer pour y voyager.
 
 

Quelles sont les conditions d’entrée pour aller au Maroc ?

 
Avec de moins en moins de cas dans le pays, le Maroc est désormais classé orange. Attention : cette couleur impose aux personnes non vaccinées de justifier d’un motif impérieux pour entrer dans le pays. Pour les voyageurs vaccinés, le tourisme est à nouveau autorisé.
 
Pour les personnes vaccinées :
 
- Vous devez présenter un test PCR négatif de moins de 48 heures. Les enfants de moins de 11 ans ne sont pas concernés.
- Vous devez remplir une fiche sanitaire avec toutes vos coordonnées.
- Votre schéma vaccinal doit être complet, c’est-à-dire deux doses suivies d’une période de 14 jours (une dose pour le vaccin monodose).
 
Pour les personnes non vaccinées :
 
- Vous devez remplir une déclaration sur l’honneur dans laquelle vous vous engagez à vous isoler pendant 10 jours. Votre lieu de résidence vous sera imposé par les autorités marocaines et son coût sera à votre charge. Un test de dépistage sera ensuite réalisé à la fin de la période d’isolement.
- Un test PCR négatif de moins de 18 heures est aussi exigé (sauf pour les enfants de moins de 11 ans).
- Vous devez remplir une fiche sanitaire avec toutes vos coordonnées.
- Et présenter le justificatif de réservation dans l’un des hôtels prévus pour votre quarantaine.
 
Vous devrez, par ailleurs, présenter un passeport en cours de validité pour entrer sur le territoire marocain. Il est aussi conseillé de souscrire à une assurance santé, même si elle est facultative. Vous serez certain d’être couvert sur place si votre état de santé le nécessite.
 
Les restrictions dans le pays
 
Contrairement à la France, où presque toutes les restrictions sont levées, le Maroc conserve pour l’instant un couvre-feu. Ce dernier est en vigueur chaque jour, de 23 heures à 5 heures. Les rassemblements de plus de 50 personnes sont interdits. Le port du masque est conseillé au quotidien, dans l’ensemble des lieux publics.
 
Pour votre retour en France
 
Aucune formalité particulière ne sera exigée à votre retour si vous êtes vacciné. Dans le cas contraire, vous devrez présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures ou un test antigénique de moins de 48 heures. Un nouveau test aléatoire peut vous être imposé. Vous vous engagez aussi à vous isoler pour une durée de 7 jours. 
 
 
 

Maroc : passeport obligatoire pour un court séjour touristique
 

Pour être admis à entrer sur le territoire marocain et y rester moins de trois mois (90 jours), un ressortissant de nationalité française n'a pas besoin de visa grâce à un programme d'exemption existant entre les deux pays, mais il doit néanmoins être détenteur d'un passeport. Aucun modèle précis de passeport n'est obligatoire, et vous n'avez donc pas à solliciter un nouveau document biométrique si vous n'en êtes pas encore détenteur. Attention toutefois à la durée de validité : même si les autorités marocaines n'ont aucune exigence spécifique en la matière, certaines agences de voyage recommandent une date d'expiration du passeport au moins trois mois après la date prévue de votre retour.

Au-delà du seul contrôle de votre passeport à la frontière, les autorités marocaines sont susceptibles d'examiner vos ressources, de vous questionner sur le motif de votre séjour ou de vous demander des garanties pour votre éventuel rapatriement, conformément à la loi relative à l’entrée et au séjour des étrangers au Maroc.

Prolonger son séjour sur place
 

Vous souhaitez rester plus de trois mois, pour mieux découvrir le pays ou profiter plus longtemps de votre famille ? Même si vous êtes entré sans visa, il vous est possible de demander une prolongation de votre autorisation de séjour en vous adressant au commissariat le plus proche de votre lieu de résidence. Vous pourrez ainsi, dans le meilleur des cas, rester au Maroc  jusqu'à six mois consécutifs ! Veillez toutefois, si possible, à effectuer cette démarche dès votre arrivée dans le pays et au plus tard deux semaines avant le seuil fatidique des trois mois.

Au-delà de trois à six mois, et quel que soit le motif de votre séjour dans le pays, il devient indispensable de soumettre une demande de « carte d'immatriculation », soit l'équivalent local de la carte de séjour.
Comment obtenir son visa pour le Maroc ?
Vrai/Faux : Une simple carte d'identité française suffit pour entrer au Maroc

Réponse : FAUX ! Une tolérance locale permettait certes, autrefois, aux ressortissants français d'entrer dans le pays avec une carte d'identité. Depuis le 18 juin 2015, de nouvelles conditions s'appliquent et rendent obligatoire la détention d'un passeport en cours de validité. A défaut, vous risquez le refoulement au point de contrôle et un retour prématuré en France.

Le visa d'affaires
 

Pour installer une antenne de votre activité sur place, postuler à un appel d'offres ou encore démarcher un nouveau sous-traitant, un visa d'affaires marocain sera le plus souvent nécessaire : contactez les services consulaires pour en avoir le cœur net ! Le coût de ce visa se monte au total à 330 dirhams, soit environ une trentaine d'euros.

Pour fournir un dossier complet au consulat, assurez-vous de joindre le formulaire réglementaire, deux photos d'identité couleur sur fond blanc et, selon les cas :
  • Une « recommandation » des autorités publiques françaises (ministère de tutelle) ou de votre CCI si vous souhaitez soumettre votre candidature à un marché public sur place.
  • Une invitation écrite d'une entreprise établie au Maroc.
  • Une invitation écrite de l'organisateur si vous souhaitez participer à un salon professionnel ou à une foire.

Long séjour au Maroc ? Pensez à une assurance internationale !
 

Largement implanté au Maghreb, Allianz Travel est un assureur international qui peut vous apporter l'ensemble des garanties essentielles pour un séjour court ou prolongé au Maroc. Notre formule d'assurance « voyages long séjour » vous permet en particulier de compter sur une prise en charge généreuse de vos frais de santé et d'hospitalisation sur place, d'une indemnisation pour tout dommage ou perte de bagage, d'un rapatriement sanitaire immédiat en cas d'urgence ou encore d'une couverture de votre responsabilité civile vie privée au Maroc se montant jusqu'à un plafond de 4,5 millions d'euros !

Les conditions d'entrée au Maroc sont très simples si vous détenez la nationalité française, mais ne doivent pas vous faire oublier certaines précautions utiles comme la souscription d'une bonne assurance santé internationale.
Que vous soyez un voyageur occasionnel ou un grand voyageur, nous vous proposons une formule adaptée à vos besoins.

Besoin d'information pour obtenir un devis ?

Appelez-nous du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi de 10h à 18h (sauf jours fériés).

📞 +33 (01) 42 99 82 82